La langue basque

Le texte ci-dessous est un extrait du livret de vulgarisation d'Iván Igartua et Xabier Zabaltza : Brève histoire de la langue basque
(il peut etre telechargé librement sur le site d'Euskal Kultur Erakundea / Institut Culturel Basque).

En 1545, lorsque fut publié le premier livre en euskara (langue basque), Linguae Vasconum Primitiae, son auteur, Bernat Etxepare, exprima le vœu suivant : « Euskara, jalgi hadi mundura » (Euskara, va de par le monde).

Les premiers textes conséquents écrits en euskara datent du XVIe siècle. Auparavant, on a retrouvé de brèves gloses (datant du XIe siècle), des fragments de chansons, des commentaires, des expressions détachées et des lexiques intégrés dans des textes rédigés dans d’autres langues. En 1545, Bernart Dechepare publie son Linguae Vasconum Primitiae, le premier livre en langue basque, tandis que quelques années plus tard, en 1571, Joanes Leiçarraga rend publique sa traduction en langue basque du Nouveau Testament. La découverte d’un autre texte du XVIe siècle (datant de la période 1567-1602) est très récente : il s’agit d’un recueil de récits et poèmes de Juan Pérez de Lazarraga. Depuis cette époque, la langue basque, dans ses différentes variantes dialectales, a connu une tradition littéraire ininterrompue, indéniablement soutenue par le processus d’unification de la langue littéraire ou standard (euskara batua) dont les bases furent établies par l’Académie de la Langue Basque, Euskaltzaindia, en 1968. La langue standardisée est utilisée actuellement dans l’administration, le système éducatif, les médias et la littérature en général. Cette unification de la langue, indispensable au développement culturel, quelle que soit la tradition, a constitué la clef de voûte du processus de revitalisation de l’euskara. Il suffit, pour s’en convaincre, de citer en exemple les 2 023 ouvrages publiés en langue basque en 2010 (incluant les livres bilingues basque-espagnol), contre 41 en 1968. [...]

Voir un extrait du livre Linguae Vasconum Primitiae sur Wikipédia avec sa traduction en français ; Voir le texte complet du livre.

la prononciation

Toutes les lettres se prononces. Par exemple : au se prononce aou ; eu se prononce éou.

E : il se prononce toujours é. Ex : Mendebalde (Méndébaldé - Ouest), etxe (étché - Maison).

X : il se prononce ch. Ex : axuri (Achouri - Agneau) ; Martxo (Martcho - Mois de Mars).

U : il se prononce ou. Une exception, le Ü souletin qui se prononce comme en français. Ex : ubel (oubél - Violet) ; uda (Ouda - Août).

G : il se prononce comme guitare ou galerie en français.

J : il se prononce comme pour le mot yaourt. Ex : Laranja (Larandya - La couleur orange) ; Jatetxe (Yatétchéa - restaurant).

K : remplace le c.

Ñ : se prononce comme le gn en français. Ex : irriño (Irrigno - Sourire) ; Ñuñu (Gnougnou - Doudou).

R: un seul r entre deux voyelles est doux, légérement « roulé ». Devant une consonne, en fin de mot et lorsqu’il est double, le r est dur. Il se prononce comme le r en français ou comme le r en espagnol qui est « rroulé ».

S : il est chuinté, assez proche du s espagnol.

Z : il se prononce comme le ç. Ex zazpi (çaçpi - 7) ; Argazki (Argaçki - Photo).

DD et TT: se prononces comme un son « mouillé ». Ex : Andde (Andié - André) ; otto (Otio - Oncle) ; Pottok (Potiok - Race de poneys vivant au Pays basque).

Quelques phrases et vocabulaires

En basque le vouvoiement est permanent, mais moins formel qu'en français.

Je ne comprend pasEz dut ulertzen
Je ne parle pas le basqueEz dut mintzatzen euskara
Je suis en train d'apprendreIkasten ari naiz
Ce village, là-bas, c’est UstaritzHerri hura Uztaritze da
Cette montagne, là-bas, c’est la RhuneMendi hura Larrun da
Oui / NonBai / Ez
BonjourEgun on
Bon après-midiArratsalde on
Bonne nuit / BonsoirGau on
Au revoirIkus arte
À bientôtLaster arte
MerciMilesker
De rienDeusetaz
s'il vous plaitPlazer baduzu
Comment ça va ?Nola zara ?
Je vais bien, merciOngi naiz, milesker
Où habitez-vous ?Nun bizi zira ?
Pardon / Excusez-moiBarkatu
Ce n'est pas graveEz da makur handia

Les saisons

PrintempsUdaberri
ÉtéUda
AutomneUdazken ou larrazken
HiverNegu

Les 4 points cardinaux

NordIpar
SudHego
EstEkialde
OuestMendebalde

La terre

Terre (la planère et la matière)Lur
MontagneMendi
PlaineZelai ou Ordoki
PlateauGoi-ordoki
Pré / PrairiePentze / Soro
RuisseauErreka
Vautour fauveSai arre
PercnoptéreSai zuri
Gypaète barbuUgatz ou Arrano gorri
Aigle royalArrano beltza
Corbeau freuxIpar-belea ou belaxaga
Corneille noireBelabeltza
ChevalZaldi
BrebisArdi
BoucAker
Manech tête noireManex burubeltz
Manech tête rougeManex burugorri
CochonZerri ou Urde
VacheBehi
Rouge-gorgeTxantxangorri
Rougequeue noirBuztangorri ilun
Chouette effraieHontz zuri
Chouette hulotteUrubi arrunt
Hibou petit-ducApo-hontz

La mer

MerItsaso
OcéanOzeano
Océan atlantiqueOzeano atlantiko
LittoralItsasbazter ou kostalde
SableHondar ou harea
VagueUhin ou olatu
Grand dauphinIzurde Handia
Dauphin communIzurde arrunta
GlobicéphaleGlobicephala
Dauphin bleu et blancIzurde marraduna
Baleine à bec de SowerbySowerby moko-balea
Mouette rieuseAntxeta mokogorria
Goéland brunKaio iluna
Grand CormoranUbarroi handia
Sterne pierregarinTxenada arrunta
Fou de BassanZanga

Tu peux retrouver des petits lexiques thématiques (à table, les vêtements, le cirque, etc.) en libre téléchargement sur le site de l'EEP/OPLB (Euskararen Erakunde / Publikoa Office Public de la Langue Basque) : lexiques thématiques.